Attention : La version de votre navigateur est obsolète. Elle ne vous permet plus une navigation optimisée.

Veuillez mettre à jour votre navigateur : Google Chrome - Firefox - Internet Explorer

Le marquage ATEX, une codification à décrypter...

Marquage ATEX d'une bobine et logo ATEX
31 / 03 / 2016     Carlos Mendes   
Réglementation ATEX
    0    

Le marquage des produits ATEX est une disposition fondamentale de la Directive Européenne sur les ATmosphères EXplosives. Les règles de codification ATEX donnent de précieuses informations pour vérifier la conformité du matériel aux conditions d'utilisation.

Comment lire les marquages réglementaires ATEX ?

Prenons l'exemple d'une Bobine Lucifer Parker ATEX 220V 50Hz et décomposons les inscriptions de marquage :

 
 

CE : logo CE attestant de la conformité aux normes de la Communauté Européenne. Il permet la libre circulation du matériel sur l'ensemble du territoire de l'Union européenne.

0081 : numéro d’identification de l’organisme notifié intervenu dans la procédure de contrôle (0081 pour le LCIE, 0080 pour INERIS).

Logo ATEX : valide l'utilisation du matériel en atmosphère explosible.

II : identifie le groupe et le lieu d’utilisation de l’appareil. Le groupe I correspond aux installations minières et le groupe II aux autres environnements (industries de surface).

2 : renseigne la catégorie correspondant au niveau de protection et permet de préciser les zones de mise en œuvre de l’équipement ATEX :

  • Mines, risque méthane et poussières : M1 ou M2
  • Industries de surface, risque gaz, vapeur, brouillard ou poussières :
    • 1 pour un très haut niveau de protection
    • 2 pour un haut niveau de protection
    • 3 pour un niveau de protection normal
ZONE D'UTILISATION CATEGORIES
Gaz / Vapeur Poussières Mines Autres
0 20 M1 1
1 21 M2 2
2 22   3

 

G : correspond au type d'atmosphères explosives dans la zone d'utilisation : G pour gaz ou vapeur, D pour poussières.

 

Cette codification ATEX peut être complétée par un marquage spécifique au mode de protection de l'équipement, selon le type de risque (gaz ou poussières)

EEx : atteste de la conformité aux normes de protection du CENELEC (Comité Européen pour la Standardisation Electro-technique), contre les risques d'explosion.

dm : renseigne le mode de protection appliqué à la conception de l'appareil. Le code est spécifique aux types de protections et de risques. Dans notre exemple, d correspond à une enveloppe antidéflagrante pour le gaz, m à une protection par encapsulage de tous les composants dans de la résine.

IIC : ce code renseigne le groupe de gaz selon :

  • l'Indice Expérimental Maximal de Sécurité (IEMS)
  • l'Energie Minimale d'Inflamation

4 groupes de gaz sont établis sur la base de 5 gaz représentatifs :

  • I pour le méthane
  • IIA pour le propane
  • IIB pour l'éthylène
  • IIC pour les gaz références acéthylène et hydrogène

T4 : précise la température maximale de surface de l'appareil, en fonction de la température ambiante de fonctionnement maximale définie :
 

Classement en température T1 T2 T3 T4 T5 T6
Température de surface
correspondante (°C)
450 300 200 135 100 85

 

A retenir

  • Le marquage spécifique ATEX permet à l’exploitant de s’assurer de la conformité des matériels pour les risques et zone ATEX de son installation.
  • La codification ATEX est définie selon la Directive ATEX 2014/34/UE, qui précise les règles de conformité des appareils électriques et non électriques destinés à être installés en zone ATEX.
  • Le certificat de conformité ATEX précise le marquage qui doit être apposé sur le matériel. Il est fourni avec l'appareil et délivré par un organisme notifié (LCIE, Ineris...).

 


Portrait de Carlos Mendes
Carlos Mendes

Je m'occupe de la gestion commerciale et administrative de FPS. Je réponds toujours présent pour renseigner les clients. J'écris aussi pour le blog FPS. Ma préférence ? Le Thermoflex dont j'ai réalisé le référencement et la normalisation en France.


Ajouter un commentaire
Appelez-nous Envoyez-nous un email